Chroniques

Centaures – Ryo Sumiyoshi

centaures-manga-banner

Résumé:

Plus téméraire qu’un cheval, plus fier qu’un homme, le centaure est un être divin, côtoyant les hommes depuis la nuit des temps. Mais en ces périodes de trouble, les humains les ont réduits à l’esclavage, afin de les utiliser comme “armes de guerre”. Pour sauver son fils, le fier et sauvage centaure Matsukaze se laisse capturer par les humains. Il y fait la rencontre de Kohibari, un jeune mâle de son espèce, apprivoisé par les hommes. Ensemble, ils tenteront une folle évasion pour reconquérir la liberté de leur peuple…


A l’origine prévu en 5 tomes, les deux premiers tomes de la série sont sortis fin janvier et début février pour notre plus grand plaisir.
Ces deux premiers volumes forment le premier arc de l’histoire et nous introduisent à l’univers de Centaures.

Ce manga sort des sentiers battus et traite avec justesse de discrimination et d’esclavage. En effet, dans un japon médiéval, les centaures sont chassés et capturés comme machine de guerre par les hommes. Ces derniers profitent de la force des centaures et ne se gênent pas pour les maltraiter et abuser d’eux.
La première rencontre des deux héros et assez explosive puisque Kohibari (à la solde des hommes) a servi à capturer Matsukaze, le centaure le plus redouté de la montagne. Mais après moulte discutions et explications, ils s’enfuient pour retrouver leur liberté et le fils de Matsukaze. Par la suite une relation chaleureuse et fraternel se lie entre eux tout au long du manga.

Rires, pleurs et déchirures sont au rendez vous dans ce manga à la fois dur et doux, où la famille et l’entraide pourrait être le seul espoir …

 

A lire de toute urgence, un énorme coup de cœur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s