Journal

J’ai 21 ans et ce ne n’est pas comme je l’imaginais

Habiter chez mes parents à 21 ans avec seulement mon petit bac L en poche et quelques expériences dans le monde du livre, ce n’est pas ce que je m’étais imaginé. Loin de là.
Dans mes grands rêve de jeune diplômée je me voyais conquérir le monde du livre, ouvrir ma librairie, avoir mon propre appartement, un chat, et éventuellement mon premier copain (rencontrer à l’université bien sur). Je rêver ma vie, et comme souvent il s’est transformé en cauchemar.
Petite jeune de 17 ans et demi j’ai débarqué à Aix-en-Provence dans un petit studio de 12m² en plein centre ville, pour moi c’était le rêve, j’avais mon propre appart, je pouvais manger ce que je voulais, me coucher quand je voulais, sortir quand je voulais, j’étais indépendante (enfin presque). Entendons par là que quand même papa et maman payaient le loyer …
Les premiers jours de cours étaient magiques, je faisais des études qui me plaisaient, j’en apprenais chaque jour un peu plus sur les livres, la littérature, la vente, l’édition, les profs étaient super cool. Le rêve étudiant quoi. Malheureusement je suis une fille très introvertie voir très flippée. J’ai craqué, après 3 semestres j’ai tout arrêté. Je suis revenue chez mes parents, j’ai essayer de reprendre confiance en moi, j’ai vu un psy, j’ai vu mon médecin régulièrement et aujourd’hui, et bien je suis toujours chez mes parents.
Non ce n’est pas GÉNIAL, non je ne fais pas RIEN de mes journées et non je n’en suis pas FIÈRE !  Cette décision je ne l’ai pas prise un beau matin en buvant mon thé. Ça a été dure autant physiquement que moralement. Je ne tiens pas à me justifier, je souhaite juste que les autres comprennent mon choix, ce n’est pas de la fainéantise ou l’envie de rien faire qui m’a pousser à le faire, mais la peur. Ce n’est pas facile à vaincre et encore moins de vivre avec.
2 ans sont passés depuis et je vis avec mes parents. Ce n’est pas facile tous les jours, ils leur a fallu du temps pour comprendre que j’allais mal, que ça avait été difficile pour moi et que j’avais besoin d’eux. Aujourd’hui encore tout n’est pas acquis et tout est loin d’être rose.
Mais j’ai repris confiance en moi et doucement je remonte la pente parce que j’y crois, j’ai envie de me battre. Je veux réaliser mon rêve et devenir libraire.

Après tout je suis encore jeune non ?

(dites moi que je suis jeune !)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s