Chroniques

Fangirl – Rainbow Rowell

je suis là devant cette page blanche et je ne sais toujours pas comment parler de ce roman. Dire que je l’ai aimé serait un euphémisme, je l’ai adoré, embrassé, accueilli avec tout l’amour dont j’étais capable !
Ce roman m’a marqué comme aucun autre avant, pour la simple et bonne raison que j’avais l’impression d’être Cath de vivre cette histoire à sa place ! C’est dingue et je ne dois certainement pas être la seule à avoir ressenti ça. Rainbow Rowell arrive à toucher les lectrices (et lecteurs !) avec tellement d’intensité et de simplicité … je sais même pas comment décrire ça tellement c’est à la fois simple et incroyable.
Je me suis tellement retrouvée dans le personnage de Cath, sa relation avec sa famille, sa façon d’être, ses gouts, c’était assez magique et j’ai adoré suivre son évolution. Parce que du début à la fin du roman, elle a bien grandi et s’est acceptée.
Cath tendit une main vers le torse de Lévi et empoigna son sweat-shirt noir.
_ Regarde-toi, Lévi. Tu es… Tu es…
Elle n’avait pas de mot pour décrire Lévi. Pour Cath, il était une peinture rupestre, son Ballon rouge. Elle se mit sur la pointe des pieds, puis se pencha vers lui si près qu’elle ne put plus regarder qu’un seul de ses yeux à la fois.
_ Tu es magique.
Indéniablement ce que j’ai le plus aimé c’est:
sa relation avec sa sœur, en symbiose totale, si proches l’une de l’autre je trouve ça touchant et magique. J’ai moi même une sœur jumelle et bien qu’on soit très très proche, notre relation n’est pas aussi harmonieuse. Enfin elles aussi ont eu des différents mais la façon dont elles acceptent les erreurs de l’autre je trouve ça juste beau.
Sa personnalité ! De ce côté là j’avais vraiment l’impression de me voir dans un miroir: réservée, introvertie, un peu agoraphobe sur les bords. A la fois douce et un peu fofolle ! Je l’ai adoré.
Ses relations avec les autres: c’était assez marrant de la voir évoluer dans ce monde différent et de la voir confronté à des gens avec lesquels elle n’a pas l’habitude de parler et dont elle est si différente au fond. On l’a voit s’ouvrir, s’épanouir, faire des découvertes, tenter de nouvelles choses, buter, recommencer, butter à nouveau, abandonner, se relever et toujours malgré ses peurs et ses échecs réussir à avancer. L’auteure a réussi avec brio à transmettre ce que beaucoup de jeunes filles traversent – en rentrant au lycée ou à l’université -, que ce n’est pas facile, qu’il faut s’accrocher, oser et avancer mais pas seule ! Non, parce que rester seule et centrée sur soi cela n’aide pas mais freine davantage. Et au final on s’empêche de vivre, comme Cath. Il ne faut pas aller dans les extrêmes non plus, comme Wren … j’ai bien aimé son personnage aussi, tellement différente de Cath à première vu, ouverte, spontanée, rieuse, dynamique et au fond si semblable, un peu nerd, fragile …
Bien sur son côté Fangirl ♥ la même ! Je n’écris pas de Fanfiction mais mon dieu ce que j’en lis ! (sterek Forever), j’ai trouvé ce côté de sa personnalité totalement attendrissant et mignon ! Après tout une grosse partie de l’histoire tourne autour de ça, et sa fiction Carry on est dans le roman ! On peut en lire des passages et j’ai trouvé ça super cool ! Baz et Simon sont trop mignons :3    Çà y est mon côté fangirl ressort … j’ai poussé des petits cris de groupie tout le long du livre à chaque fois qu’ils apparaissaient ces deux là … Moi je dis ON NE CHANGERA PAS UNE FANGIRL ! ♥
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s